VOS MASQUES DE PROTECTION : POSITIF OU NEGATIF ?

Vous est-il arrivé de vous dire, j’ai l’impression de porter un masque … de ne pas être moi-même, de jouer un rôle, ...

C’est ce que j’appellerais le mode : « masque ».

Vous êtes en mode masque, vous avez appuyé inconsciemment et donc mentalement sur ce bouton.

Votre fort intérieur sait qui vous êtes vraiment et celle que vous souhaitez devenir alors écoutez le …


De vous dire : je fais semblant, je dis que tout va bien alors que j’ai envie de pleurer, je souris pour qu’on ne voit pas que je ne vais pas bien, je parle à cette personne alors qu’elle m’a blessée, je travaille alors que je préfèrerais être au fond de mon lit, je rigole alors que ce n’est pas drôle, j’ai peur et je ne le montre pas, je suis là physiquement et mais tellement loin dans ma tête, et bien d’autres choses que vous pouvez vous dire …


Est-ce que vous vous dites dans ces moments là : ne montre pas tes faiblesses, protège toi, tu n’as pas confiance en cette personne, je n’y arriverais jamais, comporte toi bien, ne montre pas qui tu es vraiment, tu n’es pas assez … tu es trop … alors fait semblant.

C’est ce que j’appellerais le mode : « masque ».

Vous êtes en mode masque, vous avez appuyé inconsciemment et donc mentalement sur ce bouton.

Vous avez simplement utilisé le « mode masque » pour communiquer avec autrui.

Est-ce que cela vous arrive souvent ?

En prenez- vous conscience au moment où vous décidez d’appuyer sur ce mode ?


En ce qui me concerne, ce mode a été, et, est toujours un de mes modes préféré surtout dans le cadre de mon hypersensibilité (petite astuce). Il m’a été très utile positivement et ceci à de nombreux moments… Il m’a sauvé de certaines situations lourdes, difficiles, douloureuses voir même gênantes mais il m’a aussi porté préjudice dans mon épanouissement personnel et pour mon bien être au quotidien.


1° Pour quelles raisons avons-nous tendance à mettre un masque ?

Beaucoup d’entre nous, ont tendance à mettre un masque dans certaines situations de la vie quotidienne.


Le masque de bien séance pour convenance sociétale


Ce masque de bien séance pour convenance sociétale a des côtés positifs car il nous permet de prendre du recul et de nous adapter à certaines situations qui ne sont pas hostiles à première vue mais dans lesquels nous ne sommes pas à l’aise et qui nous demande un temps d’adaptation avant de pouvoir le retirer et montrer "notre vrai nous".

C’est dans ce genre de situation que vous allez porter votre plus beau masque, celui qui va vous permettre de prendre le temps de vous adapter, d'observer, de garder une vie sociale sereine, de vous fondre dans la masse, de sortir de votre zone de confort et de dépasser vos limites.


Quelques exemples pour que cela soit plus concret pour vous :

Vous aurez donc tendance à mettre votre « masque du tout va bien » pour dire bonjour avec un grand sourire à un inconnu, vos collègues ou votre patron alors que vous n’allez pas bien du tout.

Le masque du tout va bien, vous permettra alors de ne pas laisser les autres s’immiscer dans votre jardin secret, ce qui pourrait rendre votre journée insupportable alors que ce n’est pas le lieu, le moment ou les personnes adéquates pour vous confier.


Le « masque de la confiance en soi » pourra aussi sortir de votre chapeau comme par magie à cause d’une situation inhabituelle qui engendre la peur : comme une présentation orale devant plusieurs collaborateurs, un spectacle de danse, un examen, un premier rendez-vous galant, ...

Ce masque comme vous l’aurez déjà compris vous permettra de vous donner le courage nécessaire pour dépasser vos limites et sortir de votre zone de confort.


Toutefois, ces deux masques peuvent aussi s’activer dans des circonstances moins agréables car ils ont vocation à nous protéger dans de nombreuses circonstances.




Le masque de protection de soi

Ce masque sera activé à chaque fois que vous aurez un sentiment d’insécurité et de besoin d’être protégé.

Et quoi de mieux que soi même pour le faire !!!


Il se peut que vous ayez eu une histoire de vie difficile, que vous soyez selon vous dans l’obligation d’être forte, d’être dure, d’être une combattante, une warrior comme je dirais.

Alors qu’au fond de vous… vous êtes une boule de tendresse, de douceur avec un besoin accru d’amour mais que l’on vous a régulièrement démontré que c’était une faiblesse.

Vous mettrez donc en place, le masque de la protection, de la confiance en soi et du tout va bien pour pouvoir continuer à vivre et à survivre dans ce monde.

Croyances limitantes sûrement … impossibilité d’être la personne que vous êtes vraiment au fond de vous, possible … mais surtout de la protection de soi si vous maîtrisez ce masque.



Le masque de protection de l’autre

Quand on constate que ce monde est de plus en plus superficiel, le « faire semblant » devient la norme. Ce qui devient une protection de soi surtout pour ne pas être considérer comme différent et donc rejeté des autres ce que j’ai pu vous expliquer précédemment.

Ce qui touchera le besoin d’appartenance de la pyramide de maslow.


Nous avons besoin de nous protéger du regard des autres et de leur jugement qui peuvent nous affecter et nous blesser donc par instinct vital de protection, nous ne nous dévoilons pas complètement ou préférons contrôler la situation en nous cachant derrière une apparence et donc derrière notre masque de « faire semblant ».


En général, nous le faisons pour nous protéger.


Mais, nous protéger de qui ? De quoi ?


Et bien, nous protéger de nous même par manque de confiance et d’estime de nous ou des autres par manque de confiance en eux.

Et ceci par peur d’être : blessée, rejetée, jugée, méprisée, utilisée, rabaissée, …






3° Comment utiliser ses masques à bon escient ?

Dans le passé, j’ai pu vivre des choses qui m’ont amené à choisir de garder mon masque de protection de moi et des autres par peur de perdre mon besoin appartenance à un groupe, à un point que celui-ci en devienne ma personnalité.


Et c’est à ce moment précis que, j’ai pu me rendre compte que je me perdais car j’étais qu’une pale copie de ce que les autres voulaient que je sois.

Comme j’ai pu vous le dire précédemment, je les connais très bien ces différents masques car je les ai utilisé à outrance et je les pratique au quotidien mais la différence entre mon passé et mon présent est que maintenant, je ne me laisse plus guider par ces masques.

J’ai repris confiance en moi et en estime de moi pour que ces masques deviennent des outils de mieux être au lieu de mal être.


Votre histoire de vie, votre famille, vos amis peuvent avoir une incidence sur votre personnalité et votre évolution personnelle.

Ils peuvent aussi vous faire croire qu’ils vous connaissent mieux que vous-même et que vos futurs changements (bien sûr s’ils sont positifs et non nocifs pour vous) ne sont pas les bons car vous leurs échappé.


Vous-même par confort et peur du changement, pouvez rester cacher derrière ces masques et mettre en péril votre bonheur.

Il est vrai que ces masques peuvent prendre le dessus sur votre « moi profond » et vous empêcher d’être qui vous êtes vraiment.

Et par conséquent, la femme que vous avez le droit de devenir pour être complètement épanouie.


Alors décidez à partir de maintenant d'utiliser ces masques pour faire de vous, un caméléon dans les différentes opportunités de votre vie professionnelle, familiale, amoureuse, amicale, relationnelle, ...



Si vous avez tendance à être votre masque, posez-vous ces questions :

Ai-je confiance en moi ?

Quelle femme, je veux être ici maintenant et demain ?

Est-ce que je suis cette femme aujourd’hui ?

Que puis-je mettre en place pour être cette nouvelle version de moi-même ?

Ai-je vraiment envie d’être cette femme épanouie qui s’aime et s’accepte telle qu’elle est ?


Vous êtes la clé de votre évolution vers votre mieux être.

Si vous ne le décidez pas, personne ne le fera à votre place.




4° Quelques outils pour éviter de remettre ce masque ?

- Ecoutez-vous

- Prenez du temps pour vous

- Osez dire « non »

- Parlez-en

- Méditez

- Sortez et rencontrez de nouvelles personnes

- Ayez confiance en votre potentiel


CITATION My Minutes à Moi :

Votre fort intérieur sait qui vous êtes vraiment et celle que vous souhaitez devenir alors écoutez le …


My minutes lecture pour vous aimer et vous accepter tel que vous êtes :

- Les 5 blessures de Lise Bourbeau

- Imparfaits, libre et heureux de Christophe André

- L’estime de soi de Christophe André


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout